Bientôt... Noël!

Pour acheter votre copie
J'aime Noël. J'aime le préparer. J'aime cette attente. J'aime y penser. J'aime y rêver. J'aime les chansons, les histoires, les films, les odeurs, les souvenirs, les traditions, les rituels, les décorations, les saveurs, les cadeaux, les sapins, tout! TOUT! 

Alors, mon album Blanche et Léon attendent Noël est une combinaison de tout ce que j'aime: la douceur (vous adorerez les illustrations magiques de Valérie Desrochers), la poésie pour enfants, les chansons, la magie des Fêtes. 

Eh oui, à travers les 9 petites aventures de Blanche et Léon dans leur forêt enneigée, à travers ce qu'ils se disent, ce qu'ils voient, ce qu'ils ressentent, vous reconnaîtrez 9 chansons de Noël. 

 

DEUX CADEAUX POUR VOUS 

 

🎄 Pour amuser les petits, téléchargez le cahier d'activités en lien avec l'album.


🎶 Aussi, je vous propose une activité rassembleuse et chaleureuse (et Covid-proof!) à faire en classe ou même avec toute l'école. 

 

 

** N'hésitez pas à m'écrire pour me montrer ce que vous avez fait ou si vous voulez que je vous aide à préparer votre activité.

 

⛄ Mes autres livres qui abordent le thème de Noël

- Quelques instants d'années (des haïkus sur le temps des Fêtes)

- Des poèmes pour la route

- Noël en été  

Lauréate du Prix Bernadette-Renaud


 
Photo: Jacques Frenette

Le 21 septembre, j'ai reçu le Prix Bernadette-Renaud (Grands Prix du livre de la Montérégie, éditon 2020) remis par l’Association des auteurs de la Montérégie pour mon livre Dernier départ pour l’ailleurs (publié chez Soulières éditeur).

 
Pour découvrir mon livre, cliquez ICI.

Voici ce qu'a dit le jury à propos de mon livre: 

«Une plongée poétique introspective dans les méandres de la sensibilité d’une adolescente en proie aux questionnements identitaires par une métaphore de l’aéroport, symbole d’enfermement sur soi, d’anonymat, mais aussi de liberté et de possibilités. La finale lumineuse promet un espoir, une nouvelle vision du monde et de soi. L’écriture au je donne une dimension intimiste et universelle à ce questionnement.»

Je suis extrêmement touchée. Quand j’ai écrit Dernier départ pour l’Ailleurs, je savais que je sortais de ma zone de confort d’écriture. Je savais que cette histoire n’avait qu’une seule façon d’être livrée, écrite. Un récit poétique livré en fragments, lourd en émotions et absolument introspectif. Mais j’avais envie d’écrire cette histoire. Et je l’ai fait en me disant que peut-être que je l’écrivais que pour moi. Mais Robert Soulières a cru en mon histoire. Ce livre a ensuite été finaliste au Prix Espiègle en 2019 et voilà que je reçois le Prix Bernadette-Renaud. Je suis très émue de cette reconnaissance. Et je sens que je vais profiter de toute cette belle énergie pour me lancer dans d'autres projets d'écriture.